pourquoi éviter les bonnes résolutions - coline ESCOFFIER - hypnose ericksonienne - hypnose transgénérationnelle - eft - magnétisme - ouest lyon - visio
COLINE ESCOFFIER

COLINE ESCOFFIER

Hypnothérapeute (hypnose Ericksonienne, hypnose Transgénérationnelle et Régressive)
Praticienne en EFT, et Magnétiseur

POURQUOI EVITER LES BONNES RESOLUTIONS ?

Selon l’étude Etude Qapa, 2019, plus de 80% des bonnes résolutions n’aboutissent à rien. Voici pourquoi, et comment mieux faire en posant des intentions.

Nous sommes encore en janvier, donc il est encore temps de parler de vos résolutions pour 2023. Peut-être que vous avez déjà abandonné (par exemple la galette des rois a déjà douché vos objectifs de perte de poids) mais si ce n’est pas le cas, sachez que le plus probable est que… vous ne teniez pas votre bonne résolution très longtemps !

Des envies de changements ?

Tout d’abord, résolution veut en fait dire changement. Vous vous fixez comme objectif de changer quelque chose dans votre vie. Or, votre vie a en permanence une forme d’équilibre (même insatisfaisant), ce qui veut dire que changer vient fatalement perturber cet équilibre. Et les systèmes en équilibre ont une fâcheuse tendance à résister au changement.

Stop aux objectifs négatifs !

Mais ce n’est pas la principale raison d’échec. L’essentiel, c’est l’esprit dans lequel vous formez vos résolutions. En général, cela ressemble à : « d’habitude voici ce que je fais (ou ce que je ne fais pas), je me sens mal à cause de cela, donc cela ne peut plus durer ». Déjà, ça ne fait pas très envie. Vous vous fixez des objectifs depuis un monde d’auto-critique, de dévalorisation et de contrainte. Très souvent également, ces objectifs sont négatifs : « arrêter de fumer », « ne plus manger de sucreries ». Là encore, pas très motivant : « mince, il va falloir y renoncer ».

Le truc, c’est que le cerveau ne comprend pas la négation, donc déjà, là ça coince… C’est d’ailleurs pour cela qu’on parle d’éducation positive pour les enfants et du fait de parler en positif. La réalité c’est que notre cerveau fonctionne tous de la même manière. Au lieu de dire à un enfant « on ne court pas au bord de la piscine », il faut lui dire « on marche au bord de la piscine ». Technique validée par mes soins en vacances. Et bien nous c’est pareil!

Alors comment faire en sorte que vos résolutions aient plus de chance de tenir ?

  • Formulez une intention générale positive (dans laquelle votre objectif plus précis s’inscrit) : améliorer votre santé, votre travail, vos relations… Cette intention doit être positive. On ne dit pas « je ne veux plus être stressé » mais « je souhaite être plus détendu ».
  • Liez cette intention à vos valeurs : prendre soin de vous, de votre santé, montrer aux autres que vous tenez à eux, etc. Formulez la personne que vous voulez être vis-à-vis des autres et de vous-même.
  • Formulez les qualités que vous incarnerez si vous tenez votre objectif : vous serez quelqu’un de (déterminé, fiable, aimant, etc.)
  • Trouver un exemple concret qui vous permettra de vérifier que vous avez atteint votre objectif. Par exemple si vous souhaitez « prendre du temps pour moi pour être plus détendu » alors vous saurez que vous avez atteint votre objectif quand « je trouverai le temps de me faire les ongles ».

Si vous êtes au clair sur votre intention générale, vos valeurs et que vous formulez vos résolutions de façon positive et non négative, vous avez plus de chances de vous motiver. Et si vous ne les tenez pas, ce n’est pas grave : gardez toujours en tête votre intention générale pour l’année. Il y a une infinité de manière d’aller dans cette direction, au-delà des résolutions spécifiques que vous vous êtes fixées. C’est la direction et le chemin qui comptent, pas la destination exacte.

Partager :