injonctions au travail * drivers - coline ESCOFFIER - hypnose ericksonienne - hypnose transgénérationnelle - eft - magnétisme - ouest lyon - visio
Picture of COLINE ESCOFFIER

COLINE ESCOFFIER

Hypnothérapeute (hypnose Ericksonienne, hypnose Transgénérationnelle et Régressive)
Praticienne en EFT, et Magnétiseur

LES INJONCTIONS AU TRAVAIL

Les messages contraignants, aussi appelés drivers, viennent de l’analyse transactionnelle. Ils correspondent chacun à des injonctions. Comment se donner la permission et l’autorisation de les dépasser au travail ?

Taibi Kahler, un psychologue américain qui s’intéresse au management, a identifié que certains messages guidaient notre comportement sans que nous en ayons conscience. C’est pourquoi il les a appelés drivers (« pilotes » en anglais). Ils seraient particulièrement activés quand nous sommes en état de stress. Ce sont des injonctions implicites ou explicites héritées de notre enfance. Ils viennent de notre éducation et particulièrement des adultes référents qui nous entouraient (nos parents, nos enseignants, etc.). Cela fait parti de notre héritage transgénérationnel. Sympa le cadeau, non?!

Ils ont initialement une valeur éducative destinée à nous préparer à nous insérer dans la société et la vie adulte. Mais bien souvent, ils sont intégrés de façon trop rigide, ils nous poussent dans des travers qui nous desservent; c’est l’envers de la médaille. 

Ces messages contraignants sont au nombre de cinq et nous concernent tous à des degrés différents d’intensité :      « Sois parfait », « sois fort », « fais des efforts », « fais plaisir » et « dépêche-toi ».

Les 5 drivers de l'analyse transactionnelle

Sois parfait

Il est important de faire les choses parfaitement bien.
Injonctions entendues : « Tu peux mieux faire », « bravo, MAIS… », « il faut viser la première place », « tu as dépassé sur ton coloriage »…
Atouts : travail bien fait, précis, volontaire, consciencieux, engagé.
Difficultés à : respecter les délais, déléguer, accepter les échecs ou les erreurs.

Sois fort

Il est important de savoir se débrouiller seul, d’être digne de confiance

Injonctions entendues : « Il faut être courageux », « arrête de pleurer », « ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort », « ne fais pas ta mauviette »…
Atouts : calme face à la pression, capacité à prendre des décisions déplaisantes sans états d’âme, autonomie, maîtrise dans la résolution de problèmes.
Difficultés à : reconnaître ses faiblesses, demander de l’aide, tolérer la faiblesse, exprimer ses émotions.

Fais des efforts

Il est important de montrer que l’on fait de son mieux.
Injonctions entendues : « À vaincre sans péril, on triomphe sans gloire », « il faut transpirer pour mériter », « on n’a rien sans peine », « bouscule-toi un peu »…
Atouts : enthousiasme pour les projets nouveaux, volonté, patience, persévérance.
Difficultés à : s’engager à réussir (et non à simplement essayer), achever une tâche, dépasser ses limites, envisager la réussite autrement que par la difficulté et la peine, tolérer la paresse.

Fais plaisir

Il est important de satisfaire les autres.
Injonctions entendues : « Fais plaisir à ta mère/ton père », « ne sois pas égoïste », « sois gentil, ce n’est pas le moment », « pense aux autres, il n’y a pas que toi »…
Atouts : empathie, altruisme, intuition, favorise l’entente dans un groupe.
Difficultés à : exprimer ses besoins, s’affirmer, s’affranchir du besoin d’être reconnu, aimé, approuvé. 

Dépêches-toi

Il est important d’aller vite ou de se montrer pressé.
Injonctions entendues : « Prendre son temps, c’est perdre son temps », « arrête de traîner », « tout le monde t’attend », « tu me fais perdre du temps »…
Atouts : travail et réflexion rapide, augmentation de l’énergie dans la pression.
Difficultés à : travailler sans pression, montrer de la patience, lutter contre la procrastination.

Remarquez-vous que nous retrouvons à travers ces injonctions les profils des candidats au burn-out ? Chacun de ces drivers a des avantages et des inconvénients. Ils sont souvent liés à un système de valeurs, ce qui rend délicat le travail sur ces messages contraignants. 

Par exemple, « sois parfait » est lié avec la valeur du travail bien fait. L’idée n’est donc pas de s’en séparer, car c’est important d’aimer le travail bien fait, mais d’atténuer la contrainte générée pour gagner en souplesse et s’affranchir des difficultés inhérentes au driver.

 

Un exercice pour dire stop aux injonctions

Puisque les drivers sont des injonctions, nous avons besoin de nous donner des permissions pour dépasser le message contraignant. L’exercice ci-dessous vous montre comment trouver vos propres autorisations en vous fondant sur l’axe de chacun des antidotes généralement trouvés.

Sois parfait → c’est OK de commettre des erreurs.
Sois fort → c’est OK de ressentir des émotions ou de demander de l’aide.
Fais des efforts → c’est OK de réussir même si c’est facile et agréable.
Fais plaisir → c’est OK de t’écouter, d’exprimer tes besoins ou de dire non.
Dépêches-toi → c’est OK de prendre ton temps.

Dans la prise de conscience de vos schémas, les outils de compréhension de soi proposés par les différents courants de coaching professionnels peuvent être utiles. Ils permettent de mieux vous connaître pour respecter vos besoins, modifier vos comportements qui ne vous conviennent plus et comprendre le fonctionnement des autres. Parmi ceux-ci, certains sont destinés à catégoriser les profils psychologiques tels que l’ennéagramme, le MBTI, la process communication, etc. Une multitude de voies d’exploration s’offre à vous et vous pourrez poursuivre ce développement personnel bien au-delà de la période de reconstruction.

Partager :

Retour en haut