Rechercher

Les loyautés familiales : les différents types


Comme des fils invisibles, les loyautés familiales nous dictent nos comportements, nos actes pour rester fidèles à nos proches.

Le terme de "loyauté" décrit le fait de porter et d’endosser des « dettes invisibles » qui proviennent de notre histoire familiale.

Vous pouvez retrouver la définition précise de ce que sont les loyautés familiales ici.



Ces loyautés peuvent prendre forme à différents niveaux de notre vie.

Ce ne sont que des exemples de types de loyautés familiales et cette liste n'est pas exhaustive.


La loyauté dans le métier


La loyauté peut prendre la forme d’un métier, pratiqué de génération en génération, provenant d’une faute ou d’un accident qui n’a pu se réparer ou se résoudre en temps voulu. Exemple : devenir médecin de père en fils depuis 3 générations car l’arrière grand père avait été, accidentellement, à l’origine de la mort d’un voisin qu’il n’avait pu réanimer (ne disposant pas des compétences).

D'ailleurs, selon la psychogénéalogie (et la psychanalyse), le choix d'un métier traduit non seulement le désir conscient d’une personne d’exercer une activité professionnelle mais aussi, bien souvent, l’expression de loyautés familiales plus ou moins anciennes.


La loyauté sociale


De la même façon, la « loyauté » peut prendre la forme d’une obligation familiale à s’occuper des autres (au travers d’associations, d’une préoccupation permanente de gens que l'on ne connait pas).

De fait, chaque membre de la famille intègre inconsciemment cette injonction, sans en connaitre les origines, et continue à alimenter une problématique qui remonte parfois à de nombreuses générations.

On peut imaginer, que cela puisse venir répondre au fait qu’un des membres de la famille ait pu, d’une façon ou d’une autre, faire du mal à autrui.

Exemple : un ancêtre était porteur d’une maladie mortelle et contagieuse telle que la tuberculose et l'a (involontairement) transmise à d'autres personnes extérieures à la famille de l'époque…



La loyauté financière


On peine à être plus riche que ses parents.

Si l’on vient d’un milieu social très pauvre, tant que l’on n’aura pas travaillé sur ses loyautés familiales, il nous sera très difficile de ne pas perdre tout l’argent gagné, et ce malgré un travail acharné, des créations d’entreprises, des investissements en Bourse ou même une victoire au Loto!

Pour respecter le clan, nous aurons toujours tendance à perdre ce que nous gagnons.



La loyauté dans le statut personnel


Par exemple, si toutes les femmes de notre lignée ont été malheureuses en couple, une femme aura plus de mal à s’épanouir dans une relation.

Dans les familles monoparentales, souvent, les enfants ne s’autorisent pas à être plus heureux en amour que le parent qui les élèvent.

On ne s’autorise pas à « faire mieux » de manière purement inconsciente.

On peut aussi retrouver tous les traumas, les fausses couches, les abus (viols, agressions), qui bien souvent se retrouveront à chaque génération de la lignée.