Rechercher

Sortir de sa zone de confort



“Ok, me direz-vous, moi je veux bien mais concrètement comment je fais?”

Et bien, il n'y a pas milliers de solution, il faut accepter de se jeter dans le bain!


Qu'est ce qu'une zone de confort?


C'est tout simplement quand on se situe à un moment de notre vie, où rien ne parait compliqué, mais en même temps rien n'est excitant non plus. Globalement, c'est la solution de facilité dans laquelle on se laisse vivoter…

C'est par exemple, un poste qui ne nous fait pas vibrer, mais qu'on sait faire, avec des horaires qui nous conviennent, et un salaire à peu près correct… On pourrait avoir mieux, on le sait, on en a même envie, MAIS ("ça serait compliqué de changer et y'a le prêt de la maison et gnagnagna et gnagnagna…", plein de bonnes excuses qui font qu'on reste là on on est).

C'est évidemment aussi valable pour tous les domaines de notre vie.


A quel moment décide-t-on de sortir de notre zone de confort?


Et bien, tout simplement, quand ce MAIS… n'est plus un frein.

C'est même l'inverse… Quand notre zone de confort, nous devient insupportable alors on accepte l'idée de se jeter dans le bain.


Voici la méthode, qui s'appelle la "visualisation négative" pour savoir où on en est:

Vous fermez les yeux, et vous vous imaginez très vieux, sur votre lit de mort… Et là, vous repensez à votre vie, si vous ne changez absolument rien à la situation actuelle (votre zone de confort), et vous prenez soin de ressentir ce qui se passe à l'intérieur.


Plusieurs options :

  • ça va, je suis OK avec cette idée. Top, ne changez rien!

  • je ne me sens pas très bien mais ce n'est pas insupportable. OK, ne changez pas pour le moment mais faites l'exercice de temps à autre, juste pour voir où vous en êtes…

  • je me mets à pleurer, je me dis “non c'est impossible”, ça me donne envie de vomir : OK, vous êtes mûre pour sortir de votre zone de confort!


Comment sortir de sa zone de confort?


Ca s'organise… On n'est pas fou, on ne quitte pas son job à l'arrache après avoir fait un exercice de visualisation négative!

On se pose et on voit ce qu'on peut mettre en place pour sortir de cette zone de confort mais de manière relativement sécure.

On établit un plan d'action réaliste, même s'il n'est pas aussi réjouissant qu'on le souhaiterai, pour avoir une vision claire de ce vers quoi on souhaite aller, et on met en place des petits pas pour y arriver.


C'est par exemple ce que j'ai fait en ouvrant le cabinet : j'ai démissionné après avoir fait une étude de marché, en sachant où je souhaitais m'installer, après avoir monté un dossier qui m'assurerait un revenu minimum (pas de quoi vivre, mais qui me permettrait de garder un toit au dessus de la tête)… Et après et ben on saute!


Chose essentielle aussi : on travaille sur ses peurs, ses croyances limitantes, car c'est souvent le frein principal à notre épanouissement.

Alors, vous êtes prêt à sauter?